Les consommateurs et le pouvoir des médias sociaux

La semaine dernière, Johnson & Johnson fait l’expérience de la force de frappe du web lorsqu’une campagne produit des échos négatifs parmi les consommateurs. La compagnie vient de retirer sa campagne de pub pour Motrin. Des blogueurs (et surtout des blogueuses) influents et les utilisateurs de Twitter ont, en quelques heures, fait monter la fièvre.

Dénonciation par blogueuse influente, Jessica Gottlieb, à Los Angeles.

Vidéo dénonciatrice sur Youtube construite sur les tweets envoyés par des mères en colères

La nouvelle est reprise et analysée dans Advertising Age (How Twittering Critics Brought Down Motrin Mom Campaign – Bloggers Ignite Brush Fire Over Weekend, Forcing to Pull Ads, Issue Apology) .

Repris également par Motherlode, un blogue du new York Times qui s’adresse aux mères.

Cette bévue du service du marketing est difficilement explicable, alors que des groupes témoins permettent de valider les concepts. Et que des outils participatifs web bien utilisés permettent à présent d’éviter ces catastrophes.

Laisser un commentaire