Tempête sur la presse mondiale: il y aura des morts

Les problèmes auxquels fait face la presse (ceci inclut les magazines) mondiale sont analysés dans le rapport The Perfect Storm publié par Éric Scherer, directeur, analyse stratégique, à l’Agence France Presse, dans le cadre des États généraux de la presse (France).

Ces constatations du mileu de la presse française s’ajoutent à celles émises plus tôt cette années lors des différentes rencontres de l’industrie.

Déclin du display ad

Baisse des revenus publicitaires en ligne (et non plus uniquement des revenus sur papier). Ceci, dû en partie, à la baisse du CPM (coût par mille impressions ou pages vues) et au succès de la publicité contextuelle à la recherche (search ad) sur le simple affichage publcitaire (display ad).

Ceci est corroboré par la publication de l’étude annuelle de Morgan Stanley sur les tendances du Web.

Suprématie de Google

Google poursuit sa domination écrasante du marché publicitaire en ligne. Le taux de commission de Google sur AdWords et AdSense est de 70%.

Insuffisante maîtrise du Web

10 fois moins bien référencé que leurs concurrents « purs Web », alors que leur contenu en ligne est, de loin, beaucoup plus volumineux.

Deux crises

Remise en cause des modèles actuels de la presse. Deux crises :conjoncture (économie) et mutation structurelle (La presse est à la fois touchée par le changement qu’apporte Internet et acteur du changement). Bruno Patino (Directeur, France Culture), États généraux de la presse écrite, Pôle de réflexion Internet / numérique.

Bruno Patino, a réalisé le rapport sur les tendances, défis et pistes de réflexion de l’édition numérique pour le Minstère de la Culture (France).

Laisser un commentaire