Nouvelles technologies, même modèle d’affaires

Faire du vieux avec du neuf

Le journal La Presse seraient en voie d’abandonner le papier pour une distribution numérique uniquement vers 2018 (fin de l’entente qui lie le journal à l’imprimeur Transcontinental). Vers 2013, les lecteurs pourraient obtenir un iPad gratuitement en échange d’un abonnement de 3 ans au journal. Nul besoin de souligner la ressemblance avec les ententes proposées par les services de télécommunications mobiles.

En lançant The Daily, Rupert Murdoch a parié sur l’iPad qui est un support électronique fermé et, surtout, conçu sur le modèle de diffusion payant d’Apple. Mais dans leur empressent à reproduire un modèle connu, les patrons des médias n’ont pas tenu compte de la grande liberté de choix que les individus ont acquis avec la révolution numérique. Cette liberté entraîne le déclin du marché de masse et d’une valorisation basée sur la rareté. Le fameux changement de paradigme…pourtant annoncé depuis longtemps.

Attention aux trains
The Cluetrain Manifesto - The end of business as usual

« Les sociétés dépensent des milliards de dollars pour le bug de l’an 2000. Pourquoi n’entendent-elles pas la bombe à retardement de ce marché ? Les enjeux sont bien plus importants. » Le manifeste des évidences (traduction de Cluetrain Manifesto), 1999.

La tablette est un nouveau support, mais on maintient le même vieux modèle d’affaires basé sur le contrôle de la distribution et où la tablette numérique remplace le papier. Et une technologie qui n’offre pas nécessairement de solutions aux problèmes apportés par la dématérialisation des contenus, l’apparition de nouveaux concurrents qui se disputent l’attention des lecteurs et l’adoption de nouveaux usages. Voir les chiffres rapportés dans le billet de Benoît Raphaël, L’iPad n’a pas encore sauvé la presse.

De nouveaux modèles économiques qui sont désormais contrôlés par les géants des technologies de l’information. Modèles qui ne sont pas à l’avantage de la plupart des producteurs de contenu issus des industries traditionnelles (voir un billet précédent : iPad au secours des vieux modèles).

 

Laisser un commentaire