La logique de l'abondance

La logique de l’abondance rend impraticables les modèles d’affaires actuels qui sont basés sur la rareté.

Le médium de communication qu’est le Web n’étant plus le privilège de quelques interlocuteurs, les standards et repères d’une certaine économie sont bouleversés par cette nouvelle redistribution des moyens.

Avec le Web est arrivée l’abondance : un choix toujours grandissant de contenus, de réseaux et d’outils. Quels sont les changements prévisibles de l’abondance sur les modèles économiques actuels, basés sur la rareté (contrôle de l’accès) ? Un économiste*** a tenté de décrire cette logique de l’abondance et ses conséquences sur les modèles économiques actuels, et également sur les organisations. En voici un aperçu :

Le développement de la logique d’abondance qui prévaut dans la nouvelle économie est étroitement associée à l’effet de réseau.

L’abondance repose sur les réseaux identitaires et la confiance; elle n’est donc pas favorable aux monopoles. Les stratégies traditionnelles de positionnement et d’établissement de standards deviennent donc éphémères et sans garantie de résultats.

La logique de l’abondance rend presque impraticable la fidélisation de la clientèle. L’abondance permet la liberté de choix: le paradis du consommateur.

***Article publié par Juan Urrutia Elejalde publié sur le web sous le titre La Lógica de la Abundancia. Ce monsieur est économiste et titulaire de la chaire d’analyse économique fondamentale de la Universidad del País Vasco, ou l’Université du pays basque (Euskal Herriko Unibertsitatea), prés de Bilbao, en Espagne. Mille excuses à l’auteur si mon interprétation ne rend pas justice au texte original.