Artisanat et loisirs techno

L’informatique comme activité de loisir et le bidouillage de gadgets technologiques ne sont plus l’apanage des geeks. Diverses activités du même genre sont destinées au grand public.

Écho Fab : atelier numérique communautaire
échoFab - Atelier numérique communautaire
  • Apprentissage de la programmation en mode interactif offert par Code Academy, une startup qui a récemment levé 10 millions de dollars à la suite de l’engouement suscité par son produit.
  • Des bibliothèques publiques qui, aux États-Unis, offrent des espaces et du soutien aux bidouilleurs technos (apprentis et confirmés) : Made in my bibliothèque.
  • Make : le faites-le vous même en mode techno.
  • Atelier de fabrication numérique, dont le concept a été popularisé par le MIT, le fab lab facilite la conception et le prototypage de machines-outils.
  • Un billet de Martin Lessard sur cette sous-culture numérique du « faire soi-même » : Un fab lab au Québec.
  • Explorer le Fab Lab Québec .

Le geek, c’est chic

Les passe-temps techno sont-ils un simple effet de mode résultant de succès de certains entrepreneurs du numérique ou la manifestation techno-numérique d’une sous-culture du développement durable ?

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire